Outils du Business Process Management : un panorama


Choc entre l'humain et l'informatique ? Probablement, et il ne s'agit pas dans cet article de faire un nouveau plaidoyer pour la compréhension des contraintes réciproques SI, métiers ! Mais de dresser un panorama des outils de BPM, terme souvent galvaudé. Le BPM devrait être vu comme une véritable discipline et apporter des bienfaits à la gestion du cycle de vie des processus, IT compris. Ce qui n'est malheureusement pas souvent le cas.

Pourtant, les pratiques évoluent. Mais à quel prix ? Il est de plus en plus élevé. Changer les pratiques, c'est d'abord accepter que l'organisation évolue, et que certaines technologies apportent du confort à l'usager, pourvu que leurs utili­sations demeurent pragmatiques et simples.

Jean-Noël Gillot, Président, NeoVision Group


La gestion des processus métiers a souvent été perçue sous deux angles différents. D'un côté prévaudra la vision métier, de l'autre celle incarnée généralement par les DSI. Cette dualité de vision provient du fait que les acteurs métiers considèrent pour leur part que le BPM est avant tout un ensemble de pratiques opérationnelles permettant de cadrer et de rationaliser le travail des acteurs dans l'entreprise, tandis que les acteurs informatiques y verront surtout l'utilisation d'outils destinés à l'automatisation des tâches.

Choc entre l'humain et l'informatique ? Probablement, et il ne s'agit pas dans cet article de faire un nouveau plaidoyer pour la compréhension des contraintes réciproques SI, métiers ! Mais de dresser un panorama des outils de BPM, terme souvent galvaudé. Le BPM devrait être vu comme une véritable discipline et apporter des bienfaits à la gestion du cycle de vie des pro­cessus, IT compris. Ce qui n'est malheureusement pas souvent le cas. 

Pourtant, les pratiques évoluent. Mais à quel prix ? Il est de plus en plus élevé. Changer les pra­tiques, c'est d'abord accepter que l'organisation évolue, et que certaines technologies apportent du confort à l'usager, pourvu que leurs utilisations demeurent pragmatiques et simples.

Un exemple récent a démontré que le simple fait d'avoir voulu utiliser l'organisation existante a fini par doubler le budget du projet d'optimisation et d'automatisation de processus pour finalement mettre en place au bout de quelques mois une nouvelle organisation et remettre ainsi le projet sur sa trajectoire initiale avec des coûts et des délais mieux maîtrisés, mais un coût globalement plus élevé.

Avant de présenter un panorama des outils de BPM, il convient de rappeler les principaux objectifs du BPM.

Le BPM aide les entreprises à :

  • opter pragmatiquement pour le management par les processus et cadrer cette approche en y associant des outils ;
  • optimiser les processus opérationnels et les activités associées de manière à optimiser le fonctionnement de l'entreprise et tirer parti des données collectées via les outils afin d'enri­chir la compréhension et la connaissance des activités ;
  • « digitaliser » les processus ou sous-processus de manière à réaliser un « management opérationnel des processus » [MOP] et faciliter le déploiement des processus opérationnels et leur appropriation.

Piloter les processus par les objectifs aussi bien...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 4 juillet 2020

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.neovision-group.net/